Éditions JFD

La gestion du changement : entre temps et pouvoir

Auteur : Francine Laurin

ISBN : 978-2-923710-79-2

Copyright : 2015

Nombre de pages : 176

Pour toutes questions ou commentaires concernant le produit, veuillez nous contacter.

Prix : 24.95 $ CAD

Aussi disponible en livre numérique
Apple iBooks  Google play  Kobo  

Description

Cet ouvrage a deux visées : contribuer à une compréhension collective de la gestion du changement organisationnel et fournir des pistes concrètes d’action managériale.

Le discours habituel porte principalement sur une gestion rationnelle du changement et traite peu de la subjectivité des acteurs dans l’organisation. Cette vision, centrée sur la rationalisation, mérite d’accorder plus de place aux personnes, à leurs temporalités et à leur propre pouvoir de changer.

Le temps n’est-il pas lui-même changement? Et pourquoi le changement organisationnel est-il objet de convoitise, entraînant des jeux politiques qui dépassent la simple gestion? Changer signifie : créer des espaces, dynamiser le pouvoir, le remettre en action et le redistribuer. Faut-il, pour autant, placer l’individu comme sujet du changement?

L’affirmation du sujet n’est pas synonyme d’un refus d’obtempérer : elle traduit plutôt la volonté d’être soi-même et d’être responsable de sa propre vie dans le respect des périmètres collectifs. Parce qu’on m’interpelle comme personne, parce qu’on fait appel à mon intelligence, je consens au changement de manière éclairée et raisonnable.

Le fait de prendre conscience des phénomènes du temps et du pouvoir dans l’action et de les mobiliser pour une gestion démocratique du changement, offre des leviers de coordination et de concertation inédits, mais non sans implications pour les gestionnaires.

Sur la base de notre expérience, la partie théorique de cet ouvrage est complétée par un examen des principes managériaux nécessaires à une approche démocratique du changement, au bénéfice des gestionnaires désireux de mettre ces idées en place dans leur organisation.

Table des matières

Préface par Richard Déry

Introduction  

Chapitre 1 - Vers une proposition d’un modèle en gestion du changement

1.1 La rationalisation dans la gestion du changement 

1.2 La subjectivation dans la gestion du changement

1.3 La dialectique « rationalisation-subjectivation » dans la gestion du changement

1.4 Les manifestations du temps et du pouvoir dans la gestion du changement

1.5 La Raison et la rationalisation

1.6 Le Sujet et l’émancipation

1.7 Conclusion

Chapitre 2 - Les manifestations du temps dans l’organisation

2.1 Le temps rationalisé, subjectivé, humanisé dans la gestion du changement 

2.2 Le temps défini par les règles, les structures, les interactions et la culture 

2.3 Le temps et la mémoire organisationnelle

2.4 Conclusion

Chapitre 3 - Les manifestations du pouvoir dans l’organisation

3.1 Le pouvoir rationalisé, subjectivé, humanisé dans la gestion du changement

3.2 Le pouvoir défini par les règles, les structures, les interactions et la culture

3.3 Le pouvoir et la mémoire organisationnelle

3.4 Conclusion

Chapitre 4 - L’idée de démocratie dans la gestion du changement organisationnel comme finalité pratique de son humanisation

4.1 Les conditions d’avènement de la démocratie dans la gestion du changement 

4.2 Les implications managériales du modèle démocratique 

4.3 Conclusion

Conclusion générale

Bibliographie

Auteur

Francine Laurin