Éditions JFD

Protection de son intégrité physique et psychologique en contexte d’intervention

Auteur : Marie-Ève Gingras

ISBN : 978-2-924651-92-6

Copyright : 2018

Nombre de pages : 153

Pour toutes questions ou commentaires concernant le produit, veuillez nous contacter.

Prix : 34.95 $ CAD

Aussi disponible en livre numérique
Apple iBooks  Coozook  Google Play  Kobo  

Description

Ce livre a été conçu pour les étudiants du cours « Protection de son intégrité personnelle » du programme de Techniques de travail social offert au Cégep de Ste-Foy. Il pourra néanmoins intéresser tous les intervenants du réseau communautaire ou de la santé et des services sociaux qui souhaitent être conscientisés à la nécessité de prendre soin de soi et d’agir de manière à prévenir les risques du métier qu’ils ont choisi.

Approfondir la connaissance de soi, enrichir sa maturité personnelle et professionnelle, s’initier à la protection personnelle qu’exigent les professions de relation d’aide et apprendre à intervenir de manière sécuritaire pour soi comme pour les autres, voilà ce qui est proposé dans ce livre.

Plusieurs sujets y sont abordés, tels que l’épuisement professionnel (ou trouble d’adaptation), la fatigue de compassion, le trauma vicariant, l’agression et le trouble de stress post-traumatique. Ils contribueront aux apprentissages nécessaires pour reconnaître en soi et dans son environnement de travail les facteurs de risque, les prédispositions et les indices qui pourraient compromettre ou influencer son intégrité tant physique que psychologique.

Auteur

Marie-Ève Gingras

Marie-Ève Gingras est professeure au Cégep de Ste-Foy au Département des Techniques de travail social depuis plus de dix ans. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en service social de l’Université Laval ainsi qu’une expérience de travail diversifiée comme intervenante. Elle a travaillé à la fois en milieux institutionnels et en milieux communautaires, où elle a œuvré auprès de plusieurs clientèles : familles, jeunes, femmes ayant subies des violences conjugales, parents endeuillés, personnes ayant des troubles de santé mentale, personnes ayant des troubles alimentaires, personnes âgées et personnes en situation de crise. Elle a également occupé différentes fonctions au fil des ans : responsable des droits d’accès, intervenante, responsable des bénévoles, gestionnaire de projet communautaire, coordonnatrice des stages, superviseure de stage et enseignante. À travers cette expérience, elle a été sensibilisée aux risques du métier et à l’importance de savoir protéger son intégrité personnelle chez les intervenants. Aujourd’hui, elle s’intéresse particulièrement à la santé mentale des intervenants, notamment sous l’angle des thèmes abordés dans ce livre.